Découvrez les garanties d'un client

Beaucoup de ceux qui font une épargne auprès d'une société de finance se posent beaucoup de questions en ce qui concerne leur couverture. Effectivement, une large couverture est disponible pour tout individu dans n'importe quelle société.

Le gouvernement surveille les sociétés de finance

Aucune maison d'épargne n'existera une fois qu'elle n'a pas eu l'autorisation de s'installer sur un territoire donné. Pour cette raison, ne vous inquiétez pas en ce qui concerne la sécurité de votre argent. Les actions de ces sociétés de finance sont contrôlées pour éviter que soient victime d’une fraude. Le blanchiment d'argent ne sera les bienvenus. Continuez la lecture pour en savoir plus.

La solvabilité est garantie par les établissements de finance

Une institution ou un organisme est mis en place pour permettre aux établissements de finance de vous solder vos capitaux lorsqu'il s'avère nécessaire. Ce dernier doit posséder nécessairement au minimum le double du revenu de chaque client. Ce qui garantit la solvabilité des sous rapidement.
Pour les sociétés qui optent pour le 3ème pilier, ces organismes assurent le respect des contrats. Si la société se retrouve en faillite, ne vous en faites pas, tout est mis en place pour que vous bénéficiiez des capitaux et des intérêts que génère le contrat du 3ème pilier.

Les avoirs de prévoyance lorsque vous êtes victime d'un divorce

En cas de divorce, les avoirs en prévoyance sont répartis entre les conjoints tout comme les cotisations versées. Les patrimoines communs sont partagés avec votre époux. Le troisième pilier est le seul pilier qui  statut plus sur le contrat de mariage. Le premier pilier vous contraint de partager vos cotisations des années ensemble avec votre époux en part égal.
Si la cotisation est peu, vous n'êtes pas sanctionné par le partage des cotisations. Pour le troisième pilier, le partage dépend votre type de contrat de mariage. Si le contrat prévoit le partage des avoirs en cas de séparation, vous êtes obligé de partager. Mais si le contrat de mariage ne permet pas de partager les biens en cas de divorce, chacun s'en va avec ses avoirs de prévoyance.