La viande sans viande pour combler la demande exponentielle de viande d'ici 2050

Viande cellulaire, viande végétale, viande sans viande sont les nouveaux termes de plus en plus employés sur la toile. Vous ignorez tout de ce dont il peut s’agir ? Ces termes désignent des solutions anticipées à la consommation de viande animale.

Une production mondiale de viande bientôt insuffisante

Nous consommerons encore beaucoup plus de la viande bientôt. La population mondiale atteindra 9,7 milliards de personnes d’ici 2050. Une étude portant sur les perspectives agricoles au niveau mondial a été menée par l’OCDE et la FAO. D’après le rapport, la consommation des produits issus de l’élevage pourrait atteindre une hausse de 70 pour cent en Afrique et en Asie d’ici 2050. Cela sera dû notamment à la hausse des revenus, de la croissance démographique et de la densification des zones urbaines.

La viande d’imitation comme solution

Les steaks végétaux et autres similis viande ont le vent en poupe. Plusieurs maillons importants de l’industrie agroalimentaire investissent abondamment dans cette nouvelle niche. Les restaurateurs se bousculent déjà pour s’imposer dans le secteur de la production de viande artificielle. En 2003, les ventes de viande artificielle se chiffraient à 300 millions de dollars environ. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires du secteur avoisine le milliard de dollars. Le simili-carné est parti pour s’imposer sur le marché.

Cependant, la viande artificielle n’est pas destinée seulement aux végétariens. Ouverts aux innovations alimentaires, les Français sont beaucoup plus favorables à la solution.

Les ingrédients de production de la viande sans viande

Ce sont les produits végétaux qui sont utilisés pour fabriquer la viande artificielle. Pour ce faire, les algues brunes et les petits pois constituent les premiers en ligne pour remplacer la viande animale. La gousse de soja est aussi envisagée comme ingrédient. Pour ce dernier, la fabrication de viande sans viande est faite à partir de la protéine extraite du produit par compression après broyage et centrifugation. Il existe également des restaurants qui produisent du bœuf à partir des carottes et des pommes de terre.

En bref, la viande sans viande constitue une alternative qui se met déjà en œuvre pour prévenir la hausse de la consommation de viande traditionnelle. Le plus souvent produite à partir d’ingrédients agricoles, la viande artificielle s’invite sur le marché de la consommation.