2016 – Semestre 1

Home / Rapports d'activités / 2016 – Semestre 1

UN MOIS A PLEIN TEMPS, BEAUCOUP DE CHOSES A DIRE !

Parmi les projets en cours deux très importants et hyper actifs auront priorité sur ce papier mais nous vous informons que nos expos-ventes sur la région proposent en complément nos documents photos, vivants et concrets. Et notre AG complètera bien sûr les informations ci-dessous par des photos, diapos ou vidéos sur écran.

NOTRE ASSOCIATION « LES ENFANTS D’ANTANANARIVO  » AEA

58 MEMBRES EN 01.2016, CREEE ET DECLAREE IL Y A 4 ANS PAR BSF, SON ETONNANTE ET ENERGIQUE VIE QUOTIDIENNE : AEA/BSF et ses 58 ados, un rayon de soleil permanent, une énergie imaginative sur des projets sociaux durs, vécus avec rigueur et humanité par des jeunes épanouis de pouvoir aider, qui augmentent en nombre et donnent envie aux autres. Nous les soutenons, ils surprennent tout le monde.

Cette année ils ont choisi de déborder de leur bas quartier misérable où rien ne semblait possible, et ils se font connaître ailleurs, mais surtout dans le centre ville de Tananarive par leurs résultats, la permanence et la générosité de leurs actions sociales et, leurs ex bénéficiaires les rejoignent très souvent. Sûrs d’eux, ils n’ont pas froid aux yeux pour proposer en petits groupes leurs services dans les rues à une population démunie et leur réussite résulte de leur découverte d’une énergie participative. Même pas peur des autorités, des bureaux de fonctionnaires, de la presse pour leur expliquer gentiment leurs buts, leurs résultats… et, surprise! Ils figurent parmi les invités de réunions sérieuses d’ONG importantes et dans les grands quotidiens….

Concrètement lors de notre mission ils ont obtenu de plus en plus vite et avec passion en quelques mois : la rédaction de 300 dossiers du Projet, « ADN »: Rétablissement des actes de naissances des enfants démunis et non déclarés à leur naissance, dossiers manuels en 6 exemplaires chacun, complexes et bien rangés dans leurs épaisses chemises colorées…qui sont apportés ensuite aux autorités en échange des copies d’actes de naissance, remises aux familles, par les autorités et les membres de l’association.

Et en mars 2016 ces jeunes AEA ont accepté de commencer à rédiger 512 autres dossiers, pour septembre 2016, un travail énorme mais 75% sont déjà faits ! Nous étions présents, et leur travail a déjà été récompensé par Bazar Sans Frontières, la Fondation d’Entreprise ENGIE et la Voix de l’Enfant. Une réussite, due à leurs lucidité et intuition, présentes, gomment les difficultés. Ils agissent sur l’injuste et l’urgent pour leurs populations oubliées. Ils découvrent avec bonheur de vivre ensemble leur action salvatrice, ouverte et respectueuse, qui n’oublie ni sourire ni tendresse, et ils acquièrent ainsi une dignité de futurs citoyens effaçant chez eux cette timidité pénalisante des plus pauvres dont ils étaient.

Mais cela n’a pas empêché leur séjour à la campagne que BSF leur a offert en mars 2016, dans notre centre Plein Air rural, où ils ont retrouvé la fraicheur de leur adolescence du sport et des jeux… A leur retour en ville ils vont continuer
leurs actions citoyennes. Des exemples : Animer la maison de personnes âgées un jour par semaine. Visiter et offrir des jouets aux enfants à l’hôpital.

Et cette année en mars ils ont aussi prévu des soins chez un dentiste solidaire, pour l’ensemble des membres de leur association. Sans oublier leur projet ADN (Actes de naissance), qui finira en septembre.

Merci à Julia leur jeune présidente malgache AEA, ex parrainée BSF dès son enfance, toujours présente et diplomatiquement active. Sa permanence sans faille se partage entre photos pour les infos, des réunions, ses ordis et des relations administratives avec la Voix de l’Enfant Paris ou la Mairie de Tana ou notre Avocate, et surtout avec nous BSF France, notre ordi toujours connecté… Julia ? Elle nous prouve les miracles de l’autogestion et de l’indépendance d’AEA son association.

BSF France a donc décidé de louer pour cette Association, un bureau sécurisé, rénové, aéré,…près du centre ville pour s’y réunir ou y rencontrer d’autres ONG, dans une dignité bien méritée. Les jeunes de l’AEA heureux sont en train de l’aménager, internet y sera, un règlement très strict est en cours.

L’AEA qui vient de rentrer comme membre sympathisant dans deux Fédérations ECPAT France et la Voix de l’Enfant, devient membre aussi de la Plateforme pour l’Enfance à Madagascar.

Merci à tous ceux qui veulent et peuvent parrainer leurs actions, elles seront menées avec sérieux et succès.

A MANGAMILA NOTRE CAMPAGNE 70 Kms de TANANARIVE

LE PROJET BSF CULTURE DU RIZ A DEBUTE après achat de 2 rizières en 2015. La moisson du riz repiqué en septembre 2015 a eu lieu avec nous, le but étant : la survie alimentaire des brodeuses de Tana, en cas de baisse des commandes de leur coopérative.

La moisson : Un travail à la main et toujours cette solidarité ancestrale avec les voisins, ambiance d’autrefois. Aujourd’hui le riz est dans les sacs pour nos brodeuses ! Ce fut une joie et une fête.

NOS 3 ELEVAGES

ça marche : 3 cochons sont bientôt à vendre, on a acheté deux jeunes zébus mâles pour tirer la charrette neuve et produire du fumier pour les algues des élevages de tilapias. Les poulets se consomment avec les gamins ou se vendent au marché. Armand le gestionnaire va bientôt se marier, la fête aura lieu au Centre Plein Air BSF en septembre.

NOS AUTRES PROJETS

A Tana la coopérative broderie continue son autogestion. Pour 2016 les commandes sont assurées. L’atelier BSF vient d’y accueillir, à la demande des brodeuses ravies, 2 apprenties de 15 et17 ans, sans solution d’avenir, tout va bien. Une ambiance rajeunie de l’atelier, elles mangent tous les jours avec les brodeuses et sont tout sourire. Sylvia responsable de BSF Atelier, y gère la Coopérative des brodeuses avec elles. Sa formation en gestion et transit lui permet de réaliser les exportations d’artisanat depuis l’Atelier. Ce qui permet d’aider de nombreuses petites unités artisanales des bas quartiers.

NOS PARAINAGES SE MULTIPLIENT

Ils permettent avec succès de poursuivre et finaliser vers un métier les formations professionnelles que nous octroyons à des gamins sans solutions Mais d’autre positif, dont notre Maison Pour Tous à Tana, qui a trouvé un relais pour le financement des repas de nos préscolaires par le PAM (Programme Alimentaire Mondial)

EN FRANCE

De nouvelles personnes rejoignent notre association et deux sont volontaires pour partir en septembre avec nous. Merci à Jean Luc et Gaëlle de nous avoir rejoint.

La Fraternity Cup se prépare avec la Voix De l’Enfant et BSF par Skype.

Des dons généreux de nos membres, ont compensé bien des abandons financiers institutionnels, merci à eux.