Michèle GRANGE, Présidente Fondatrice de BAZAR SANS FRONTIERES

Michèle est décédée le 4 avril 2017 à la suite d’une grave maladie à l’âge de 76 ans.

Femme de cœur, elle a toujours été de tous les combats, auprès des enfants à Madagascar pendant 33 ans, mais aussi en France. Certains se souviendront de ses engagements auprès des populations de Monclar et de Champfleury, de Domazan. Mais également de : l’association qu’elle avait fondée « La Vie au Grand Air », le cinéma Enfant à UTOPIA. Les associations au sein desquelles elle participait avec toute son énergie, ne regardant pas le temps : les circuits du cinéma itinérant en France, les Ateliers Jadis Aujourd’hui. Son engagement l’avait conduit à devenir « Femme digne de confiance » auprès du Tribunal d’Avignon.

A la voile elle traverse l’Atlantique, descend le canal de Suez et traverse la mer rouge jusqu’à la Réunion. … Toujours à la rencontre des autres, on la trouve en Afrique de l’Ouest, en Amérique du Sud. C’est une passionnée. Puis Bazar Sans Frontières Brocante, quartier des Sources, une brocante humanitaire pour les plus démunis sur Avignon et pour Madagascar ensuite.

Mais avant d’être sur Avignon et Domazan cette Grande Dame a toujours été une militante et une créatrice d’utopie. Professeur Agrégée de Sciences Naturelles à 21 ans, elle quitte l’Education Nationale après 10 ans dans les lycées. Elle fut à l’origine du film documentaire « Nucléaire Danger Immédiat », à la création « d’Annecy Jazz Action » côtoyant les plus grands Jazzman de France et du Monde. On la voyait au Larzac, à Crémanville, Cruas, Le Bugey… Toujours en lutte pour un Monde meilleur. Fréquentant les créateurs d’Hara-Kiri et de Charlie Hebdo dans les années 68. Jusqu’à la fin de sa vie elle n’a jamais baissé les bras, pour les enfants, pour Madagascar, elle a continué à se battre pour l’égalité, pour la vie.

NOUS N’ABANDONNERONS PAS, NOUS POURSUIVRONS ET NOUS AVANCERONS.

Au-delà de la peine que nous avons d’avoir perdu la Présidente Fondatrice de notre Association en avril, nous continuerons d’avancer et de poursuivre ses actions, nos actions. Comment pouvoir abandonner ce qui nous anime depuis des années, comment pouvoir se dire le matin, « voilà cette Grande Dame est partie, nous sommes orphelins », NON, nous décidons que l’avenir des enfants, de nos enfants par-delà les frontières et nos liens de sang, ont le droit à l’EGALITE DES CHANCES POUR TOUS. C’est notre devoir de continuer encore.

Cette année 2017 nos réalisations ont été abondantes à Madagascar que ce soit à la campagne, dans les bas quartiers de Tana ou dans le district d’Ambatolampy.

A ANTANANARIVO

L’Ecole d’Antetezanafovoany.

Madame Julie est partie en retraite, Mr. Jimmy est le nouveau directeur. Il veut supprimer le parrainage pour les aides directes aux bénéfices des enfants, mais il veut absolument avoir l’argent
entre ses mains et décider de faire ce qu’il veut, sans que nous soyons là pour contrôler. Pour nous cela est impossible. Il va nous falloir trouver une autre façon d’aider les enfants de cette école.

Formation Animateurs

Avec l’équipe de l’ECPAT, formation pour trois animateurs sur le « Renforcement de l’autoprotection des enfants face aux violences sexuelles ». Nous avons réalisé ensuite avec les enfants de l’AEA de 9 à 12 ans et de 13 ans et plus, des animations/apprentissages menées par les 3 animateurs qui ont participé à cette formation. L’objectif est que l’enfant sache se protéger face aux dangers d’abus sexuels.

Fondée en 1997, ECPAT France est une ONG française reconnue d’intérêt général, membre du réseau ECPAT International dont la mission est de lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales. http://www.ecpat-france.fr/ecpat

Visite

Martine, notre secrétaire était à Madagascar en février. Elle a suivi les dossiers de l’association. Lors de son séjour : Martine, Julie et Julia se sont rendues à Mangamila, afin de résoudre un problème avec le gardien du CPA. Julien le gardien avait retenu nos zébus et nous faisait du chantage. Après intervention des forces de l’ordre les zébus ont été restitué. Décision a été prise de ne plus garder Julien comme gardien.

Juillet dernier, Alexandra, une réunionnaise nous a contactés. Avec un groupe d’ami réunionnais et mahorais, elle souhaitait offrir des fournitures ou autres aides aux enfants de l’association AEA.

L’Association Enfants Antananarivo (AEA) que nous avons créé à Madagascar est maintenant membre de la Voix De l’Enfant, mais aussi de l’ECPAT. Sa Présidente Julia est également la représentante officielle de notre association à Madagascar.

COLONIE DE VACANCES

Jean Luc, est venu au mois d’août 2017, accompagné de sa fille Morgane. Ils ont animé la colonie de vacances des enfants de l’AEA en apportant leurs pratiques de l’animation.

Les moniteurs ont pu ainsi apprendre de nouvelles techniques. Jean Luc pour cela avait confectionné des jeux sur place, mais avait apporté également des jeux dans ses bagages.

Nos 80 enfants ont ainsi pu bénéficier des conseils donnés aux animateurs, qui ont pu mettre en pratique cette formation. Morgane quant à elle, a donné des cours de danses et elle a participé bien entendue à l’animation.

ETAT CIVIL

Cette année nous avons décidé d’aller vers le district d’Ambatolampy à 100 km de Tana. L’objectif était de faire 1000 dossiers d’Etat Civil. Nous en avons réalisé 5380. Merci à l’association AEA et à ses bénévoles. Nous remercions également nos partenaires La Voix de l’Enfant et la Fondation ENGIE pour leurs soutiens sur le projet Etat Civil (http://www.lavoixdelenfant.org).

Un grand merci à Christine, pour son dévouement à la cause des enfants. Depuis 5 ans elle est toujours présente, même avec sa fille. Enceinte actuellement nous devrions savoir en 2018 si nous avons un nouveau membre dans l’association AEA.

A LA CAMPAGNE DE MANGAMILA

Projet porcs : En juillet nous avons eu la naissance de 11 porcins dont 7 mâles et 4 femelles. Total 25 porcs en ce moment. Notre projet acheter un nouveau verrat.

Projet zébus : Depuis quelques mois 2 de nos vaches ont un petit veau.

Projet rizières : Tout va bien le repiquage s’est fait au mois d’octobre

Projet avicoles : Comme il y a encore la peste des volailles, on n’a pas racheté de poussins. On avisera après la saison des pluies.

Projet humanitaire électrification centre plein air de Mangamila : L’équipe d’Energy Assistance France a retardé son arrivée à Madagascar en octobre pour cause de peste. L’installation est prévue avant la fin de cette année.

Le CPA : Jean Luc a pu rencontrer Julien le Gardien, lors de son passage pour la colonie de vacance. Le gardien devra avoir quitté les lieux en février 2018.

FRATERNITY CUP Avril 2017

La Fraternity Cup organisée par la Voix De l’Enfant, s’est déroulée en avril. Jean Luc vice-président de notre association et Julia notre représentante à Madagascar étaient présents pour encadrer les 3 délégations.

La délégation malgache, composée de 6 enfants de 11 ans et de deux animateurs, a encore surpris, puisque Valérie, réalisatrice, travaille actuellement sur un projet de film sur les enfants malgaches de la Fraternity Cup.

PARTENARIATS

Un nouveau partenariat vient de se créer entre l’association Un Enfant par la Main et notre Association. Objectif de ce partenariat : suivre les programmes sur le terrain de l’association Un Enfant par la Main. https://www.unenfantparlamain.org . Une rencontre aura lieu avec notre représentante, JULIA, et le directrice en 2018.

Toujours d’actualités notre partenariat avec l’association Korhom, Korhom est une association d’éducation aux Droits de l’Homme. http://www.korhom.fr/ . Il est prévu que KORHOM vienne à  Madagascar pour une faire une formation des jeunes moniteurs de l’AEA en 2018.

Un rapprochement devrait se faire avec l’Association « Les Enfants du Soleil » à partir de 2018, puisque cette association intègrera la Fédération de La Voix De l’Enfant en 2018.